La mode et les grossesses en milieu scolaire , une combinaison parfaite

Au nombre des maux dont souffre l’école ivoirienne figure en place de choix celui des grossesses en milieu scolaire . C’est grossesses sont liées à plusieurs causes . Cependant fort est de u que la mode y est pour grande chose.Quelle influence de la mode sur les grossesses à l’école ?

Tout d’abord il est important de signifier que la mode regroupe toute pratique et attitude comportementale et vestimentaire qui prévaut le temps présent. Cette mode est généralement perçu chez chez les pairs et à travers les médias.Malheureusement les jeunes ignorants les aspects dévalorisants de la mode s’y adonnent à l’aveugle juste parce que l’autre le fait. C’est le cas de la consommation des exitants (l’alcool ,la cigarette et drogue) chez les jeunes garçons et l’usage de vêtements indécents et trop osés qui laisse entrevoir les parties attirantes du corps féminin. Ces pratiques que nous jugeons à la mode sont des véritables comportements à risque qui exposent les élèves au grossesses en milieu scolaire.

Il faut dire aussi que les jeunes(élèves) créent eux-mêmes leurs modes. On peut parler entre autre de l’organisation des cérémonie nocturnes (communément appelé zaiparty) et balls réservés qu’au élèves en vacances pour soit disant se divertir après 9 mois de cours .

Pourtant plus de la moitié des grossesses constatées en début d’années scolaires est dû à ce types de manifestations qui deviennent coutumes de nos jours.

L’on ne ferait pas sans faire une approche sur la conception des jeunes de mauvaises moralité qui persecutent leurs pairs parcequ’ils se préservent de ce que les autres appellerait la mode ou « la sawgattitude » . C’est dire que des jeunes élèves sont hués juste parcequ’ils se résolvent de pratiquer l’abstinence ou de n’avoir pas de petites copines.

Pour clore nous dirons que tant que cette manière de faire et voir les choses demeurera dans la mentalité des élèves serait difficile de parvenir à lobjectif ZÉRO GROSSESSES EN MILIEU SCOLAIRE Car le changement pour demain se prépare aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *